Numéro 23, l'arnaque de l'année

Numero23

La chaîne de la diversité Numéro 23 vient d'être vendue à NextRadio TV, le groupe en charge de BFM et RMC entre autre. Ce n'est pas la vente de cette chaîne lancée en 2012 sur la TNT HD à proprement dite mais le prix : 88 millions d'euros. Un "cadeau empoisonné" en somme pour Alain Weill le fondateur du groupe qui a racheté Numéro 23.

En fait, ce prix serait tout à fait normal pour une chaîne qui va bien, mais celle qui devait montrer la diversité du monde ne comptait que cinq salariés, était en déficit de 10 millions d'euros pour seulement 15 millions de chiffres d'affaires et une audience de 0,7 %. Cinq personnes pour faire "tourner" une chaîne, c'est probable mais seulement à l'échelle des chaînes locales, et encore, mais cinq personnes pour une chaîne de la TNT, que le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) a choisit c'est très (très) peu quand on sait que D8 en a plus de 130 et les chaînes historiques comme TF1 plus de 2.000 salariés.

Mais alors pourquoi NextRadio TV a-t-il acheté la chaîne Numéro 23 ? Car tout est dans son nom, c'est le numéro 23 ! Les fréquences données par le CSA sont très rares et qu'avoir une chaîne sur la TNT vaut de l'or.

 

Description de l'image Nextradiotv.png.

 

Prochaine étape pour la chaîne, changer de nom et peut-être de thématique. Faire venir du monde sur un canal que les téléspectateurs désertent (ou ne connaissent même pas)... Certaines "langues" nous disent que la chaîne pourrait s'appeler RMC Histoire, en complément d'RMC Découverte. A suivre...

 

 

 

Numéro 23 TV News

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.