Edition Spéciale : François de Rugy élu président de l'Assemblée.

Es 1

C'est aujourd'hui que les députés fraichement élu faisaient leurs premiers pas à l'Assemblée Nationale. Beaucoup de petits nouveaux comme Jean-Luc Mélenchon, Marine le Pen, Louis Aliot, François Ruffin et tous les jeunes macronistes. Richard Ferrand en chef de file des députés en Marche a choisi que les députés en marche choisissent François de Rugy pour candidater au perchoir. C'est donc ce dernier qui a décroché la présidence de l'Assemblée Nationale. L'ex écologiste et ex candidat à la primaire de la gauche avait trahi son engagement en soutenant Emmanuel Macron dès le premier tour. Manuel Valls n'est pour le moment dans aucun groupe bien qu'il s'apparente à la majorité présidentielle. Les premiers coups d'éclats ont eu lieu à l'Assemblée sur la question des questeurs. En Marche en a obtenu 2 sur 3 et le troisième élu a été Thierry Solère chef des députés républicains constructifs. Car la droite s'est divisée à l'Assemblée Nationale comme elle l'est dans le parti avec d'un côté la mouvance de Xavier Bertrand, Alain Juppé et Valérie Pécresse plus proche d'Emmanuel Macron et de l'autre la mouvance de Laurent Waukiez et incarnée à l'Assemblée par Eric Ciotti. Or le problème est que les questeurs sont essentiels pour permettre à l'opposition d'exister. Et ici, ils sont tous plus ou moins en accord avec la politique gouvernementale. Dans le même temps, alors que les bruits courent sur le fait qu'un congrès pourrait être convoqué, Jean-Pierre Raffarin a annoncé prendre sa retraite.

Actu Politique Edition Spéciale

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.